Assurés :
Découvrez nos entrepreneurs à la une

Nos assurés

CE SONT EUX QUI EN PARLENT LE MIEUX…

Carolina Trujillo et Gregory Marie, commerçants de bijoux colombiens

« Il y a deux ans, mon partenaire et moi avons commencé à monter un projet de commerce de bijoux colombiens. En effet, nous avons constaté que les artisans joailliers de ce pays étaient extraordinaires et nous voulions faire profiter à un maximum de monde leurs créations. Afin de protéger notre activité, nous nous sommes assurés chez Entrepreneurs de la cité qui véhicule des valeurs complètement en accord avec notre vision d'une assurance humaine. » Carolina Trujillo

Voir le site de l’assuré>

Sarada Canaguy, vendeuse en prêt-à-porter haut de gamme

« Passionnée de mode, j’ai décidé de créer un dépôt-vente de vêtements. La micro-assurance me permet de diminuer mes charges et donc d’avoir un budget plus confortable. Cependant, durant ma première année d’exercice, j’ai subi un premier sinistre, un vol à l’étalage. Lorsque j’ai compris qu’il ne pourrait pas être pris en charge, j’étais très inquiète pour la suite de mon activité. Heureusement Entrepreneurs de la Cité a pris mon problème en main et a fait intervenir son fonds de solidarité Rebond, destiné à indemniser les sinistres exclus des garanties mais qui mettent en péril la pérennité de l’entreprise. Grâce à cela, j’ai pu poursuivre mon activité sereinement. » Sarada Canaguy

Voir le site de l’assuré>

Huseyin Karaalp, gérant d’une entreprise de nettoyage de canapé

« Après avoir travaillé dans le maraîchage pendant 5 ans, j’ai été licencié pour inaptitude. J’ai donc décidé de créer ma propre entreprise. Généralement, tout se passe bien lors de mes prestations, cependant, quelque fois les choses ne se passent pas comme prévu. En effet, lors d’une intervention de nettoyage, j’ai fait l’erreur d’utiliser trop de produit, ce qui a causé une décoloration du canapé. J’ai commis cette faute à deux reprises. Heureusement, grâce à Entrepreneurs de la Cité, les dégâts ont pu être remboursés les deux fois et j’ai pu continuer mon activité sereinement. » Huseyin Karaalp

Voir le site de l’assuré>

Rosalie Klait, gérante d’une épicerie

« J’ai été technicienne de surface pendant 3 ans avant de rencontrer un problème de genou. Je n’ai donc pas pu continuer mon activité professionnelle alors j’ai décidé d’ouvrir ma propre épicerie. Avant de commencer mon activité, j’ai fait expertiser mon local professionnel et il s’est avéré que toutes les installations électriques n’étaient pas aux normes. Grâce au rapport de visite de l’expert Local Secur’ (service d’EDLC), j’ai pu négocier un mois et demi de loyer avec mon propriétaire et cela m’a permis de réaliser les travaux nécessaires en toute sérénité. Suite à cela, je me suis assurée chez Entrepreneurs de la cité qui permet de protéger mon entreprise à moindre coût.» Rosalie Klait

Mohamed Medour, plombier

« Après avoir subi un licenciement économique, j’ai décidé de ne plus dépendre d’un patron et de devenir auto-entrepreneur. Je savais qu’il était indispensable d’avoir recours à une assurance décennale pour mon métier, cependant, les prix sur le marché étaient trop élevés. J’ai donc contacté Entrepreneurs de la Cité qui m’a permis de bénéficier d’une assurance à moindre coût et de commencer mon premier chantier.» Mohamed Medour, plombier

Tofique Khan, gérant d’un restaurant

« Lorsque la vitre de mon restaurant a été cassée, je n’aurais pas eu assez de liquidités pour faire face aux dépenses si je n’avais pas été assuré et mon activité aurait été mise en danger. Les explications étaient claires et mon sinistre a été traité rapidement, j’ai pu reprendre très vite une activité normale. » Tofique Khan

Voir le site de l’assuré>